La comptabilité des entreprises en France

Lors de la création d’une entreprise, les conseils d’un bon comptable français à orientation commerciale sont clairement souhaitables, ne serait-ce que pour bien comprendre vos options et obligations en matière de fiscalité et de sécurité sociale.

Toutefois, le domaine est très vaste et tous les comptables n’ont pas nécessairement les compétences et l’orientation que vous recherchez en tant que propriétaire d’entreprise.

Certains ont une réputation à tenir et leur parole est généralement respectée par l’administration fiscale. D’autres peuvent manquer d’un certain degré de crédibilité et ne pas réussir à convaincre.

Ne choisissez pas vos conseillers professionnels au petit bonheur la chance. Sélectionnez-les avec soin et négociez leurs honoraires.

Essayez également de trouver un comptable orienté vers le commerce. La comptabilité est facile, mais ce que vous voulez en tant que nouvelle entreprise est plus que cela. Les conseils fiscaux en particulier.

Afin de réduire les frais au minimum, vous pouvez envisager d’effectuer vous-même une partie de la comptabilité de base. Préparer une analyse mensuelle des dépenses et des recettes sur une feuille de calcul pour la soumettre au comptable serait une approche possible. Discutez de la question avec votre comptable et demandez-lui ce qu’il attend de vous.

Soyez très prudent lorsque vous faites appel à des conseils comptables en dehors de la France, ne serait-ce qu’en raison des difficultés concernant votre droit de recours légal en cas de négligence professionnelle de la part du comptable. Les comptables qui n’ont pas de statut juridique en France opèrent en dehors de la juridiction des autorités juridiques et réglementaires françaises.

En tant que petite entreprise, les exigences comptables des autorités légales ne sont pas sévères, en particulier si vous ne créez pas de société anonyme.

En tant qu’entreprise individuelle, il devrait suffire de tenir un journal des recettes et des dépenses, ainsi que toutes les factures pertinentes.

Une petite entreprise peut opter pour un régime fiscal appelé micro-entrepreneur/auto-entrepreneur, dans lequel il n’est pas nécessaire de produire des comptes détaillés pour les autorités fiscales – il suffit de tenir un journal des dépenses et des recettes.

Dans le cadre de ce régime fiscal, il suffit d’indiquer son chiffre d’affaires lors de la déclaration d’impôt pour bénéficier d’un abattement automatique avant la perception de l’impôt sur le revenu et des cotisations sociales.

Il n’est pas nécessaire de présenter les documents financiers de l’entreprise, mais vous devrez les tenir à disposition pour une éventuelle inspection.

Au fur et à mesure que l’entreprise se développe (et en particulier si vous engagez du personnel, si vous devenez une société à responsabilité limitée ou si vous devenez assujetti à la TVA), il peut s’avérer nécessaire de modifier votre régime fiscal, auquel cas il sera presque certainement nécessaire de tenir une comptabilité en partie double et de faire appel à un comptable.

Une entreprise qui démarre peut s’attendre à payer environ 1 000 € par an pour une assistance comptable de base auprès d’un cabinet local, bien que cela dépende beaucoup de la société et de votre activité. Cette assistance comprendra probablement la préparation de la déclaration fiscale annuelle.

Une autre option consiste à s’affilier à un centre de comptabilité agréé, appelé Centre de Gestion Agréé (CGA). Les frais d’affiliation de base sont d’environ 250 €, mais varient selon les pays.

Le CGA vous fournira une assistance et des conseils en matière de gestion et de comptabilité, mais son principal avantage est peut-être que si vous vous affiliez à un CGA, vous bénéficiez d’un allègement de vos obligations fiscales.

Cette concession fonctionne en fait de manière plutôt perverse, car si vous ne faites pas appel à un CGA, votre revenu net est multiplié par 1,25 aux fins du calcul de votre obligation fiscale, bien que cela ne s'applique pas à une micro-entreprise enregistrée.

Vos cotisations de sécurité sociale seront basées sur votre bénéfice réel, et non sur le multiple ci-dessus.

En outre, il existe également un allégement fiscal sur le salaire éventuellement versé à votre conjoint s’il fait partie de l’entreprise.

Un CGA vous accorde également une déduction de l’impôt sur le revenu d’un montant maximum de 915 € à valoir sur vos frais de comptabilité et d’affiliation. La formule de calcul de l’abattement est quelque peu complexe : deux tiers de vos frais jusqu’à 915 €. Les frais supplémentaires dépassant la franchise restent déductibles.

À titre d’exemple, supposons que vous êtes redevable de 1 100 € d’impôt sur le revenu et que vos frais de comptabilité s’élèvent à 750 € (soit 600 € de frais de comptabilité et 150 € pour votre affiliation à un CGA).

Vous pourrez déduire 500 € (soit 2/3 × 750 €) de votre impôt sur le revenu. Vous ne paierez donc que 600 € d’impôts (1 100 € – 500 € ). Le montant de la réduction d’impôt (500 €) est réintégré dans la détermination de votre bénéfice. En d’autres termes, sur les 750 € de frais comptables, 2/3 constituent une réduction d’impôt et 1/3 une charge déductible.

Cependant, les avantages fiscaux d’un CGA ne sont disponibles que pour ceux qui paient l’impôt sous le régime de la bobine. Ils ne sont donc pas disponibles si vous optez pour le statut fiscal de micro-entrepreneur.

Par ailleurs, tout porte à croire que si vous vous affiliez à un CGA, vous avez moins de chances de faire l’objet d’une inspection ou d’un contrôle de la part de l’administration fiscale !

N’en déduisez pas que les CGA sont des espions officieux de l’administration fiscale française. Ils ne le sont pas, mais cela ne veut pas dire que le service offert par certains est meilleur que d’autres. Vous devez faire vos recherches, poser les bonnes questions et faire un choix réfléchi.

Les comptables agréés peuvent agir à la place d’un CGA (comptable conventionné), avec tous les avantages du CGA.

Au cours de la première année de création de l’entreprise, vous disposez d’un délai de grâce de 5 mois pour vous affilier à un CGA, ce qui vous permet de bénéficier de la concession pendant toute l’année. Vous pouvez également vous affilier en cours d’année si vous dépassez les limites du micro chiffre d’affaires, et vous obtenez le bénéfice de l’affiliation pour l’année entière.

Une entreprise utilisant un Centre de Gestion est obligée d’accepter un système de paiement par chèque, une règle que beaucoup considèrent comme étant plus respectée dans l’infraction que dans l’acte !

Quelle que soit votre approche de la comptabilité, vous êtes tenu par la loi de conserver tous les documents comptables pendant 6 ans.

Si vous faites votre propre comptabilité, et qu’elle est informatisée, alors vous êtes obligé de vous assurer que le système d’archivage maintient l’authenticité et la fiabilité des enregistrements.

Dans le projet de loi de finances 2021, le gouvernement propose de supprimer progressivement la multiplication des revenus par 1,25 sur une période de trois ans afin qu'il n'y ait pas de pénalité pour ne pas faire appel à un comptable agréé. Voir l'article de notre Newsletter intitulé Traitement fiscal de la comptabilité.

CV lettre de motivation Numérique Pratique Recherche d'emploi

Les meilleurs outils logiciels de recrutement gratuits

Le recrutement est aujourd’hui une tâche très en ligne. De l’analyse des données aux médias sociaux, l’Internet et la technologie font désormais partie intégrante du processus de recrutement. La progression naturelle vers le web à laquelle nous assistons depuis quelques années s’est soudainement accélérée, en raison d’un afflux mondial de travail à distance. Face à […]

Read More
CV Éducation lettre de motivation Numérique Pratique Tech

Les meilleurs éditeurs de texte en 2021 : pour les codeurs et programmeurs Linux, Mac et Windows

Créez un code magnifique avec ces éditeurs de texte gratuits et payantsLes meilleurs éditeurs de texte permettent de coder simplement et facilement sans que les problèmes de formatage ne le corrompent. Cela est d’autant plus important que la plupart des personnes qui débutent dans la programmation apprennent à leurs dépens que leur premier choix de […]

Read More
Actualités Éducation Monde Numérique Pratique

Comment créer des rapports et des documents professionnels dans Microsoft Word

Ce guide examine les éléments d’un rapport professionnel et passe en revue la structuration, le style et la finalisation de votre document dans Microsoft Word. Si Microsoft Office avait été un pays, il aurait été le troisième pays le plus peuplé du monde. 1,2 milliard de personnes utilisant une seule suite d’applications, c’est ahurissant. Et […]

Read More